S.O.S Angels ?

« Qui ne tente rien, n’a rien », dit le proverbe. S’adresser à son Ange Gardien ou à l’un des 72 Anges de la Kabbale est une intention qui peut réchauffer le cœur. Un grand merci que l’on peut leur envoyer au quotidien et pas uniquement en cas de détresse.


Lors du dernier atelier de En Quête de Soi sur le thème « Médiumnité et guidance spirituelle », j’ai été touché par la fascination que chacun a pour les Anges. Ce qui est moins évident pour la religion (CQFD).

Il faut dire que lorsque nos Anges s’expriment par l’intermédiaire d’un médium, ils nous envoient des paroles de réconfort, des confirmations sur nos intuitions qui réchauffent le cœur et nous ouvrent des voies. Ce sont d’excellents communicants ! Leur teaser est d’ailleurs percutant : « Nous sommes les Anges de la Lumière et nous venons vers vous, chers humains, afin de vous transmettre des messages d’amour, de paix et d’harmonie. » C’est ainsi que la médium canadienne Joane Flansberry nous les présente dans son ouvrage La Bible des Anges (2008). Elle les a canalisés, autrement dit elle a reçu les messages des 72 Anges de la Kabbale, sans compter les Archanges qui pilotent les Chœurs angéliques de l’Arbre de vie - nous y reviendrons - et certains de leurs « lieutenants ». La bonne nouvelle est que les Anges n’adhèrent pas à une religion. « Nous sommes simplement les Messagers de Dieu », dixit la Bible des Anges. Ceci explique très certainement pourquoi les être humains y sont autant attachés.

Alors quoi de plus beau que ces messages d’amour dans notre monde où Lucifer, l’Archange de l’Ombre, occupe une bonne partie du territoire semant le désordre, le conflit, la guerre ?


Encore faut-il croire à cette énergie angélique et aux messages que Moïse a reçu de Dieu ou plutôt de Yhwh (le tétragramme composé de quatre consonnes hébraïques qui constituent le nom propre du Dieu d’Israël) mieux connu sous le nom de Yahweh.

Yahweh a transmis au prophète la « Loi orale et secrète » la Kabbale, qui présente l’armée des Cieux, des Anges de Lumière mais aussi la « Loi écrite et publique » la Torah. L’affaire remonte autour de 1200 avant J.-C. et s’avère toujours d’actualité. Quelques textes, toujours en bibliothèque, l’attestent...

Ce qui est étonnant, c’est de constater que bon nombre d’entre nous, croyants ou non, s’en remettent à leur Ange Gardien quand il y a péril dans le demeure. Le désespoir, la peur, l’anxiété, une chute dans notre plan de vie, nous amènent à solliciter cette invisible et très présente « Joséphine Ange Gardien » pour nous filer un coup de main lorsque nous sommes au pied du mur des lamentations sur notre existence.


D’autres ont fait de ces Anges leurs compagnons de route au quotidien dans leur incarnation sur cette Terre et les sollicitent à tout va. Et pour cause, les Anges peuvent faire des miracles.

On aurait tort de se priver de leur demander de l’aide. Il arrive que des personnes témoignent de présences étranges qui s’invitent subrepticement dans leur vie. Quid ? « Certains Anges s’amusent à prendre la forme d’une boule. D’autres d’un animal : l’oiseau est sans aucun doute le plus populaire de tous. (…) Mais aussi d’un papillon blanc, d’une libellule, d’un chien ou d’un chat (…) d’un petit courant d’air, d’une brise légère qui tourbillonne autour de vous. Certains Anges vont jusqu’à vous chatouiller le bout du nez ou vous caresser les cheveux », écrit Joane Flansberry. Soyons donc attentifs aux signes et dans un élan d’amour tournons-nous vers les Anges même s'ils n’ont pas de profils Facebook ni de plaques professionnelles murales.

Joane Flansberry nous livre leur invitation à les prier : « Comment voulez-vous que nous allions vers vous si vous fermez la porte et refusez notre aide ? Ouvrez votre cœur et vous verrez des miracles s’accomplir sous vos yeux », lui ont-ils confiée.


Dans Le Livre des Esprits (1857) de Léon Rivail alias Allan Kardec, pédagogue, philosophe, éducateur, fondateur de la philosophie spirite dont il est le codificateur, l’auteur écrit : « Les Esprits appartiennent à différentes classes et ne sont égaux ni en puissance, ni en intelligence, ni en savoir, ni en moralité. Ceux du premier ordre sont les Esprits supérieurs qui se distinguent des autres par leur perfection, leurs connaissances, leur rapprochement de Dieu, la pureté de leurs sentiments et leur amour du bien : ce sont les anges ou purs Esprits. Les autres classes s'éloignent de plus en plus de cette perfection ; ceux des rangs inférieurs sont enclins à la plupart de nos passions : la haine, l'envie, la jalousie, l'orgueil, etc. ; ils se plaisent au mal. »


Ces 72 visages de Dieu, intermédiaires entre le Père et nous, véritables messagers, sont ouverts au dialogue.

Pour commencer, il est nécessaire d’identifier ses Anges Gardiens qui sont au nombre de trois puis de leur adresser une prière de tout son cœur autrement dit avec une intention profonde, de source à source.

  • Le premier Ange Gardien correspond au corps physique et guide le monde des actions. Cet Ange est identifié grâce au Calendrier Angélique n° 1, et à partir de la date de naissance.

  • Le second est celui de nos émotions, de nos sentiments. Cet Ange indique le potentiel et les vertus que l’on doit travailler sur le plan affectif. Le Calendrier Angélique n° 2 permet de le connaître, à partir du jour de la naissance.

  • Et le troisième est celui qui correspond à l’intellect et touche le monde des pensées. Il est identifié grâce à notre heure de naissance, et via le Calendrier Angélique n° 3.


Prêt à allumer la Lumière ?



En savoir plus…

Qui sont vos Anges ?

Découvrez la prière à adresser à votre Ange Gardien



Posts récents

Voir tout