top of page

Moi, c'est Usui et vous ?

Le fondateur de la méthode de soins Reiki en 1922 est le Japonais Usui Mikao (1865-1926). C'est bien plus tard que Hawayo Takata, Américaine d'origine hawaïenne, formera 22 maîtres Reiki de 1970 à sa mort, qui eux-mêmes initieront d'autres maîtres. Ainsi, le Reiki s'est développé au plan international. Mais avec le temps, différentes méthodes sont apparues. Explications.




À la mort d’Hawayo Takata en 1980, le Reiki était déjà répandu au Japon, aux États-Unis, à Hawaï et au Canada. La disparition de ce maître eut pour conséquences des changements au sein de la petite communauté Reiki. Progressivement, de nouvelles techniques sont nées. Bien que légitimes, elles ne représentent pas le Reiki originel, celui exercé au Japon et qui a été enseigné à Takata avant la Seconde Guerre mondiale par le docteur Chujiro Hayashi, praticien reiki et disciple de Usui Mikao.

Les diverses transformations ont créé une énergie différente. Ces méthodes utilisent le mot Reiki pour rester identifiables, mais chacune possède ses propres valeurs. Pour trouver la méthode qui vous correspond, faites confiance à votre intuition et choisissez celle qui vous attire le plus. Une petite sélection vous est présentée ci-dessous, en sachant qu'il en existe bien d'autres.



LA TECHNIQUE IRRADIANTE

Méthode créée par Barbara Weber Ray, l’un des 22 maîtres initiés au Reiki par Takata. Au milieu des années 1980, elle choisit ce nouveau nom pour différencier sa méthode thérapeutique de celle des autres maîtres (la nommant aussi « Reiki Authentique » et « Reiki Véritable »). Elle affirme être la seule en Occident à avoir reçu d’Hawayo Takata les guides d’enseignement complets et sept niveaux d’harmonisation. Sa méthode se fonde sur les symboles originaux du Reiki et sur quelques symboles supplémentaires.


REIKI JIN-KEI-DO

Le mot japonais Jin signifie « compassion », Kei, « sagesse » et Do, « chemin » ou « voie ». Cette forme de Reiki privilégie l’aspect spirituel, considérant la méthode comme un chemin vers l’illumination et la guérison. Son héritage oriental provient d’Usui, Hayashi, Takeuchi (un élève d’Hayashi) et du Dr Ranga Premaratna, son leader actuel. Ses méthodes d’enseignement incluent un grand nombre de pratiques bouddhiques et de méditations, ses maîtres étant bouddhistes.


REIKI RAKU KEI

Il a été créé par l’Américain Arthur Robertson, initié maître par Iris Ichikuro.

Les formations sont composées de quatre degrés :

- Le premier et le deuxième degrés sont enseignés en une seule session. Ils comprennent deux initiations, les cinq principes, les trois symboles traditionnels (CKR, SHK, HZSN), ainsi qu’un symbole additionnel (Nin Giz Zida). L’utilisation de l’Antahkarana, symbole transmis par Alice Bailey, et l’utilisation des cristaux font aussi partie des enseignements. On y apprend également une technique de soin à distance et trois mudras pour les soins.

- Le troisième degré inclut une initiation, le symbole traditionnel ( DKM) et deux symboles additionnels (Dumo et Raku). L’apprentissage d’une technique de respiration appelée « Le souffle du dragon de feu » ainsi que son symbole font partie de l’enseignement. On y apprend également une cérémonie de l’eau pour les initiations, des pratiques comme la « Circulation Céleste » ou orbite microcosmique, l’exercice du cerf, tous deux tirés de techniques énergétiques chinoises.

Enfin, l’apprentissage des initiations pour les trois niveaux est transmis. Le quatrième degré correspond à la certification de l’enseignant. Celui-ci doit démontrer ses compétences dans la procédure des initiations et il s’engage à se consacrer à soigner la planète.



REIKI SEICHEM

La lignée de cette méthode remonte à Barbara Weber Ray et fut fondée par Patrick Ziegler, l’un de ses élèves. Son enseignement comprend cinq niveaux principaux et se compose d’un mélange de Reiki Usui et d’autres formes d’origine égyptienne, incluant quelques symboles supplémentaires.


REIKI KARUNA

Créée aux États-Unis par William Lee Rand en 1993, cette méthode est basée sur de nouveaux symboles thérapeutiques. Son processus d’harmonisation est différent du Reiki Usui, car il n’utilise qu’un seul symbole Usui, deux symboles tibétains et neuf nouveaux symboles. Cette méthode peut être enseignée au niveau de praticien pour les élèves qui souhaitent l’utiliser dans leur pratique curative, mais elle est essentiellement transmise aux niveaux de maîtrise et enseignant.



REIKI TIBÉTAIN D’USUI

Cette méthode est un mélange du Reiki traditionnel d’Usui, du Reiki Raku Kei et du propre enseignement de son fondateur, William Lee Rand. Elle est enseignée en quatre niveaux ; son système d’harmonisation diffère de celui du Reiki originel d’Usui, bien qu’elle transmette aussi aux maîtres la méthode Reiki traditionnelle.


Source : Le guide complet du Reiki de Tanmaya Honervogt.



Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page