top of page

Vous avez reçu un message…


Je suis ému. Il est des moments de grâce infinie sur cette Terre, de joie intense. Et je n’aurais pu imaginer cela il y a encore quelques petites années. Lorsque je suis en relation avec mes Anges, prêt à recevoir leurs messages pour une personne qui vient à moi, je suis entre parenthèses.



Il m’arrive de débuter une séance en étant fatigué, comme tout un chacun. Canaliser n’est pas mon unique activité et les aléas de la vie ne m’épargnent pas. Malgré tout, en réouvrant les yeux après une heure de channeling, je me sens ragaillardi, heureux comme un pape. Je plonge mes yeux dans ceux de la personne qui a reçu les informations, disons-le, célestes, divines. Ils brillent, sont parfois interrogatifs, perdus, expriment de la gratitude, sont émerveillés, en redemandent… Ce qui est certain, c’est qu’ils ne sont jamais morts. Une heure durant, il ou elle a eu le loisir d’observer le crayon s’agiter sur la feuille et d’écouter un flot de paroles sortant de la bouche de la marionnette assise juste devant lui. C’est le médium. C’est moi, juste un humain avec une capacité.




Je vous écris cette lettre, car j’ai reçu un ordre de mission des Anges de Lumière. « Écris sur nous ! », m’ont-ils asséné. Mon ministère est celui d’être un ambassadeur de ce gouvernement invisible et pourtant à la puissance incommensurable.

Ce gouvernement est amour inconditionnel. Ceci explique très certainement pourquoi je suis ainsi dans la félicité après ma réunion avec eux. Mes épaules se redressent, mon énergie est décuplée (exception faite des situations où les guidances s’enchaînent), ma gratitude est profonde pour le cadeau que je reçois à chacun de nos échanges.


« Qu’as-tu à dire à Sophie, Kevin, Céline… ? » En début de communication, la question est simple. Le contenu est, lui, dense, parfois abscons. Les Anges me remettent les pièces d’un vaste puzzle qui, au fur et à mesure de la guidance, s’assemblent et forment un récit. Sophie n’aura pas les chiffres du prochain tirage du Loto ; Kevin ne sera pas informé sur les résultats de ses partiels ; Céline ne verra pas l’homme de sa vie au coin de la rue la semaine prochaine, mais toutes et tous recevront un manuscrit qui leur indiquera qu’ils ont fermé une des portes de leur cœur, été dans le déni d’une blessure, que leur âme leur parle et qu’ils n’entendent rien, qu’ils remettent toujours à demain ce qu’ils pourraient faire maintenant… Bienvenue !


Ces récits permettent d’ouvrir une voie vers leur vérité et de les propulser vers leur transformation, tout en éveil.

Lorsqu’un défunt est invité à nous rejoindre, après que les Anges, mon Ange Yezalel, l’ont approuvé, il nous parle avec son cœur. Quel que soit le message, il est de vérité et libère Sophie, Kevin ou Céline. Après cette heure divine, ils rient, pleurent, soupirent de soulagement, lèvent les yeux au ciel en signe de remerciement, et ce, qu’ils soient croyants, athées – faisant un bras d’honneur à toute hypothèse de l’existence d’un Dieu – ou encore agnostiques. Certains repartent avec les sourcils froncés, pas contents parfois, car des messages piquent, grattent. Les Anges ne sont pas des beaux parleurs, des serviteurs de soupes pour flatter nos egos.


Je ne me lasse pas de ces réunions tripartites qui nous prennent aux tripes avec leur caractère fantastique, échappant à notre censure. Une main nous est tendue, une prière, un mantra adressés telle une ordonnance délivrée qu’ils nous recommandent, les Anges, de respecter à la lettre. 7, 9, 20 jours de prise de cachetons lumineux, matin et soir, sous forme d’un texte sur-mesure que mon Ange Yezalel a improvisé pour Kevin ou Sophie pendant la canalisation. Pas de « Notre Père » ou de « Je vous salue Marie » au programme.


Les Anges ne sont pas dans un processus industriel, de prêt-à-porter. Ce sont des artisans de lumière qui font le job rien que pour vous. Pour eux, nous sommes une pièce originale sur le grand échiquier de l’humanité. N’en déplaise à certains Terriens.

Ce narratif, comme disent les éditeurs, est le mien et ne ressemble à aucun autre. Il existe autant d’approches de channeling que de médiums. Nous sommes uniques.


Christophe Vidal












Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page